top of page
  • Photo du rédacteurCarolineSulzer

Un homme amoureux

Dernière mise à jour : 14 janv. 2022

Mes doigts sur le carreau te regardent partir,

Gourds, incapables de te retenir.

Cruelle, tu cours vers d’autres corps que le mien

Dans ta quête incessante d’un plaisir sans fin.


Je le savais pourtant, le contrat était clair :

Tu fuis le sentiment, tu encenses la chair.

Sans attache, pas de souffrance, telle est ta devise.

Toi qui aimes les chapelles, fais de moi ton église !


Je ne jugerai pas, je saurai te comprendre

Je fermerai les yeux, j’aurai des gestes tendres,

Des gestes doux, des gestes de père s’il le faut.

Pour toi, je renie mes principes, mes idéaux.


Adieu rêve de mariage et de stabilité,

D’une chaumière pour deux cœurs ou de paternité.

Pour te garder je suis prêt à te partager ;

De grâce, retourne-toi et reviens me chercher.




146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Femmes

Comments


bottom of page