top of page
  • Photo du rédacteurCarolineSulzer

Un rêve de petite fille

Dernière mise à jour : 14 janv. 2022

Hier soir, après le repas, les jeunes enfants et les papas ont voulu regarder la fin de l’élection de Miss France à la télévision, les premiers parce que les candidates sont belles comme des princesses dans leurs robes à paillettes, les seconds parce que les candidates sont belles comme des mannequins dans leurs maillots de bain échancrés. Du coup, j’avoue que j’ai moi aussi jeté un œil. Au bout de dix minutes, tout le monde a trouvé ça pathétique, sauf peut-être les jeunes enfants, et encore. Nous avions l’impression d’assister à la foire aux bestiaux, avec, sur le côté, les maquignons qui évaluaient les bêtes, une petite lueur lubrique dans le regard. Franchement, à l’heure du #metoo et de la dénonciation systématique de toute forme de harcèlement sexuel, ce genre de manifestation tombe comme un cheveu ou plutôt comme un brushing dans la soupe ! Quel modèle offrons-nous à nos filles en programmant une telle émission un samedi soir à 21.00 ? Sois belle et tais-toi ? Tu vas y arriver parce que tu es jolie et que tu as un beau petit cul ?

Si encore il y avait, un autre samedi soir à une heure de grande écoute, un défilé incessant de superbes mecs en boxer shorts, avec plein de muscles partout et de tout petits derrières rebondis, les choses seraient différentes. On saurait que tout ça, c’est pour rire, comme une gigantesque farce qui dénoncerait la suprématie inhérente à notre société du paraître sur l’être. Mais voilà, l’élection de Mister France, ça n’existe pas, ou en tous cas, c’est très confidentiel et peu médiatisé.

Du coup, quand je regarde toutes ces jeunes femmes en fourreau nous expliquer qu’elles sont en train de réaliser leur rêve de petite fille, je n’ai plus du tout envie de rire, j’ai juste envie de pleurer.





160 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Clarice Gaubil-Magnier
Dec 12, 2021

Encore un beau morceau choisi, bravo Caro!

Like
bottom of page